Dans la peau, ou dans la tête

Nous sommes partis à la rencontre de Nathalie Stefani, une femme qui a connu l'équipe de France de Hockey dans les années 80. Modeste et discrète, Nathalie est, entre autre, très impliquée dans la constitution d'un collectif France Masters féminin qui se développe de manière considérable. Fraîchement élue au Comité Directeur de la FFH, elle compte bien continuer le travail établi par la Commission Nationale de Développement sur le développement du Hockey Féminin sous toutes ses formes. Immiscez-vous dans la tête de Nathalie Stafani, une femme au service du Hockey.

 

 

 

 (c) Anne-Laure Happe

 

Nathalie, dans un premier temps, pourrais-tu te présenter à nos lecteurs ? Que fais-tu dans la vie, quel est ton parcours sportif ?

Pendant une quinzaine d’années passées au service des sports de la Ville de Courbevoie, j’ai travaillé en partenariat avec la Fédération handisport et celle du sport adapté, je me suis occupée du lien avec les associations sportives de la Ville. Aujourd’hui, mon parcours a bifurqué vers une petite structure municipale, où j’assume des missions d’accueil et d’orientation des jeunes de 11 à 25 ans, en collaboration avec deux psychologues.

J’ai à mon actif une cinquantaine de sélections en équipe de France (de 1980 à 1990). Titulaire d’un brevet d’état d’éducateur sportif, j’ai enseigné le hockey sur gazon aux jeunes du Stade-Français et de l’US Métro. Mon action de développement du hockey s’est prolongée durant mes 10 années d’expatriation (à l’Ile-Maurice, puis au Cameroun).

 

 

A l’image de ce qui a été créé chez les Hommes, Winnie Rinck a porté un projet : faire naître un collectif France Vétéran Féminin, dont tu fais partie. Peux–tu nous en dire plus sur ce projet, son état d’avancement ?

Oui, volontiers !

C’est un projet assez palpitant car le défi n’est pas facile à relever et de nombreuses embûches sont sur notre route !

De par son caractère fonceur et impulsif, Winnie m’a redonné l’envie d’un travail collectif, nos tempéraments bien différents sont finalement assez complémentaires ! L’équipe de travail s’est aujourd’hui élargie et fonctionne harmonieusement. Grâce aux techniques modernes de communication, au soutien des dirigeants l’association vétérans de France et ceux de la FFH, nous parvenons à équilibrer le travail en structurant notre petite équipe. J’adore l’idée consistant à fédérer, et animer un groupe de femmes enthousiastes venant de toute la France et issues de milieux socio-culturels assez différents. On retrouve certaines filles croisées sur des terrains en pelouse naturelle…, on en découvre d’autres et tout ça semble faire un bon mélange.

 

 

Ce projet est donc devenu concret, avec une organisation bien ficelée. As-tu un rôle particulier dans cette organisation ?

Mon rôle… j’aime bien écrire, communiquer, écouter, connaître et comprendre les autres, mettre en valeur les forces et les valeurs de chacune. La coordination me semble donc essentielle afin que chaque personne ait l’information et puisse s’investir. Cette mission demande du temps et de l’énergie et de ce fait, m’oblige à être réactive, précise et efficace !

 

 

La prochaine échéance pour ce collectif France +45 ans Féminin est le Championnat d’Europe IMHA qui se déroulera à Tilburg du 11 au 18 août 2017. Une compétition à laquelle vous participez, en compagnie des collectifs masculins +40 ans, +45 ans et +50 ans gérés par l’Association des Vétérans de France. Quelle est le programme de préparation de votre groupe et l’état d’esprit qui se dégage du collectif à l’approche de cette compétition internationale ?

 Nous lançons un mouvement et espérons qu’avec le temps, l’équipe deviendra de plus en plus compétitive et que d’autres joueuses nous rejoindront. Je ne me fais pas d’illusions, connaissant la réputation des équipes étrangères comme l’Allemagne, l’Angleterre ou les Pays-Bas à jouer parfaitement en équipe, à faire courir la balle… Nous avons programmé 2 autres regroupements, l’un à la mi-mai sur la région parisienne et l’autre début juillet sur la région lyonnaise. Nous espérons nous réunir en juillet également. L’enthousiasme pour faire quelque chose ensemble est là et c’est le moteur. J’espère que nous vivrons ensemble des moments forts nous amenant à donner le maximum de nous-mêmes et à rester solidaires dans les moments difficiles.

 

 

Au-delà de l’aspect purement sportif, tu as intégré le Comité Directeur et le Bureau de la FFH depuis la dernière Assemblée Générale qui a vu la liste portée par Olivier Moreau être élue. Quelles ont été tes motivations pour devenir membre du Comité Directeur ?

Olivier Moreau m’a sollicitée pour rejoindre le groupe. Du fait de mon investissement pour la pratique féminine en vétérans, j’ai été intéressée par la proposition et souhaite prolonger l’action initiée tout en la développant sur d’autres volets.

 

 

Quel est ton sentiment en tant que nouvelle venue au sein des instances dirigeantes et que penses-tu être en mesure d’apporter ? Peux-tu nous en dire plus sur ton rôle pour ce mandat ?

Tout d’abord, un petit clin d’œil à mon père, qui s’était investi avec passion, il y a plusieurs années pour le développement du hockey féminin...

J’interviens en tant que représentante de la féminisation de la Commission Nationale de Développement, en collaboration avec POURCHASSE que j’accompagne dans la mise en place du plan de féminisation.

 

 

Finalement, dans la tête de Nathalie STEFANI, que pouvons-nous y voir ?

Imagination, musique, surprises, fantaisie, authenticité, intérêt pour encadrer les jeunes enfants, passion sportive, volonté, action collective, expression de la différence…

 

Nathalie STEFANI, côté cour :

  • Si tu étais un animal, que serais-tu ? un rouge-gorge
  • T’es plutôt musique classique ou électro ? Musique classique !
  • Coca Zéro ou Coca tout court ? juste une gorgée de coca tout court !
  • Si tu devais dîner avec trois personnes, vivantes ou non, qui seraient-elles ? Jean d’Ormesson, Romy Schneider, Ralph Fiennes.
  • Une photo de toi dans ta jeunesse ? Humm, je n'ose pas ! Je ne doute pas de votre capacité en vous en fournir une de qualité (Rires) !
  • Si une météorite s’écrase sur la France, sur quel pays te rabattrais-tu ? l’Ile Maurice !

jouer ?

Vous recherchez un club, un comité ou une ligue ?
ou jouer
Cliquez sur votre région de résidence

Prochains rendez-vous

EuroHockey Junior Dames: 28 au 31 août 2017 - Valence, Espagne
Europarahockey: 20 au 24 août 2017 - Amsterdam, Pays-Bas
Stage U21 Dames: 18 au 20 août - Tilburg, Pays-Bas
Coupe d'Europe France Masters: +60 et 65 ans (H)20 au 27 août 2017 - Glasgow, Ecosse
Coupe d'Europe France Masters: + de 45 ans (H&F), + de 50 ans (H)11 au 18 août - Tilburg, Pays-bas
Coupe d'Europe France A Hommes: 6 au 12 août 2017 - Glasgow, Ecosse
Coupe d'Europe France A Dames: 6 au 12 août 2017 - Cardiff, Pays de Galles
Stage France A Dames vs Ecosse: 27 au 31 juillet 2017
France A Dames vs Belgique: 20 juillet - 15h et 21 juillet - 11h - Creps de Wattignies
EuroHockey Junior: 16 au 22 juillet 2017 - Saint-Pétersbourg, Russie
Follow Us On Twitter - Image

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.