Equipes de France

Eté 2017, un été très rythmé pour toutes les Equipes de France. Entre la World League 3 pour l'Equipe de France masculine A, les Championnats d'Europe de Hockey à 5 pour les U16 Filles et garçons, les Championnat d'Europe U21 (Filles et Garçons) et enfin les Championnats d'Europe A (Hommes et Dames), beaucoup de résultats étaient attendus par un grand nombre de supporters, que ce soit des parents ou tout simplement des passionnés de Hockey, beaucoup étaient derrière leurs écrans et soutenaient à distance et parfois même sur place les joueuses et joueurs qui prenaient part aux compétitions. Des rires, des larmes, de la joie et parfois des déceptions, tricolores sont parfois passés par de nombreuses émotions. Il est temps aujourd'hui de dresser le bilan de cet été riche en rebondissements.

Début juillet, tout avait bien commencé avec la qualification des U16 garçons, classés second pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse lors de l’EuroHockey5 à Wałcz (Pologne). Puis ce fût le faux-pas de nos U16 filles à Wattignies (5ème) rattrapé par une excellente organisation au CREPS.

 

EDFU16M CEWalczEquipe de France U16 - Championnat d'Europe Hockey5 - Wałcz, POL

 

Ensuite les U21 garçons ont brillé à St Petersburg remportant la 1ère place de la compétition et obtenant une remontée dans le top 8.

Enfin juillet s’achève avec une belle performance de l’équipe de France masculine en World League 3 à Johannesburg malgré un classement décevant (7ème) mais une qualification quasi assurée en Coupe du Monde. Suite aux résultats de la Pan American Cup et du Championnat d’Europe des Nations, la qualification est maintenant assurée.

 

Equipe de France Masculine A - Hockey World League Semi-Final - Johannesburg, RSA

 

Malheureusement l’équipe de France masculine est tombée dans le piège, pourtant annoncé, de l’Euro Championship 2 à Glasgow. Les joueurs usés  par une campagne de deux mois et demi de préparation et de compétition, n’ont pas réussi à retrouver leur jeu  tellement apprécié par tous les observateurs présents en Afrique du Sud. Un jeu basé d’abord sur un fort collectif et des qualités physiques. Comme nous le disions lors du bilan de la WL3, nos carences individuelles principalement offensives sont encore prégnantes. Face à des Ecossais à domicile puis contre des Gallois lors de la demi-finale (arbitrée par un anglais et un écossais !), les Bleus n’ont jamais réussi à retrouver leur rythme, leur cohésion et leur efficacité défensive.
En 6 matches à Johannesburg, les Tricolores ont affiché 13 buts contre et pourtant face aux plus grandes nations mondiales (5 matches contre des équipes olympiques à Rio !).
A Glasgow contre des équipes toutes classées derrière, elle en a concédé quasiment autant (12) mais en seulement 5 matches. Impensable ! Incapacité à se remobiliser, méforme physique et carences techniques pourraient être les raisons de cet échec. Les conséquences ? Dans 2 ans, il faudra jouer à nouveau à ce niveau et puis la France perdra certainement des places au ranking FIH car jouer en Euro2 est extrêmement pénalisant sur ce plan.
Heureusement il y a quand même une qualification en Coupe du Monde en 2018 (28 ans que cela n
’était pas arrivé !) et l’envie d’y performer.

 

Les Bleuettes quant à elles, n’ont pas réussi à se maintenir en niveau 2.
"On savait le challenge difficile tellement cette équipe est jeune. Nous confirmons quand même le très bon niveau de la compétition, l’Italie pourtant qualifiée en Coupe du Monde n’arrivant pas à atteindre la finale. Biélorussie et Russie ont justifié leurs progrès, ainsi que les Galloises qui ont fait avec l’Ukraine une belle compétition. Seule l’Autriche était accessible pour nos Bleues. Nous aurions aimé un maintien mais il faut se rendre à l’évidence. Nous espérions que cette compétition soit un bon tremplin pour préparer l’Euro à Valence et ce fût le cas. Un résultat historique face à l’Allemagne (0-0), une belle victoire à l’arrachée contre l’Irlande (1-0) puis une match courageux face à l’Angleterre perdu 2-3. L’Allemagne dans le même temps obtenait une victoire 3-1 sur l’Irlande et doublait in extremis l’équipe de France pour le demi-finale (1 but pour supplémentaire en sa faveur). En match de classement la France a joué l’Espagne avec un match supplémentaire dans les jambes et a dû s’incliner 3-1. La compétition s’arrêtera là puisque l’Espagne est mise en quarantaine suite à une intoxication alimentaire ou un virus. Le FEH décidera de la suite de l’évènement." Confie Bertrand Reynaud, DTN de la FFH. "

 

Equipe de France Féminine A

 

Un bilan mitigé malgré l’atteinte des 2 objectifs prioritaires :

  • Qualification de l’équipe masculine en Coupe du Monde
  • Et à ce jour toutes nos équipes U16, U18 et U21 placées au plus haut niveau européen.

Les objectifs pour 2018 sont les suivants :

  • performer en Coupe du Monde
  • Entrer dans le top 10 mondial (ce qui aurait pu être déjà fait à Johannesburg),
  • Classer les U18 filles et garçons dans le top 6 européen
  • Poursuivre le travail avec Les équipes Génération Paris 2024.

jouer ?

Vous recherchez un club, un comité ou une ligue ?
ou jouer
Cliquez sur votre région de résidence

Prochains rendez-vous

Sentez-vous Sport: 23 Sept. 2017 - Parc de la Villette, Paris
Sentez-vous Sport: 23 Sept. 2017 - Parc de la Villette, Paris
Commission Handi-Hockey: 07 Oct. 2017 - Siège FFHockey
Formation Dirigeant C.Dépatementaux: 21 Oct. 2017 - Siège FFHockey
Comité Directeur: 14 Oct. 2017 - Siège FFHockey
CDF des régions U16: 24 au 26 Oct. 2017 - Wattignies (F) - Châtenay (G)

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.